6- DIY : comment bien nettoyer les conduits de combustion ?

La propreté des conduits de combustion est un élément à ne pas prendre à la légère. Sachez que l’obturation des canaux peut entrainer une intoxication au monoxyde de carbone. Il convient donc de les nettoyer régulièrement pour permettre de respirer l’air sain pour votre bien être et faciliter la longévité des installations de votre maison.

2 manières pour évacuer l’air vicié dans les conduits de combustion de sa maison

L’évacuation de l’air désagréable apporte à l’intérieur de la maison un air propre et une température constante. Elle supprime l’excès d’humidité et les pollutions au sein de votre habitation. Dans une maison, évacuer l’air vicié dans les conduits de combustion est primordial pour la santé des personnes. Un air vicié est bondé de polluants, de poussières et d’émanations. Il provoque des désagréments et aussi des nuisances pour le confort des occupants d’un logement.

Une meilleure ventilation ne touche pas uniquement la santé des occupants. Elle touche aussi le fonctionnement du foyer et permet de diminuer considérablement les risques d’allergie ou d’odeurs désagréables.

Il est possible d’effectuer l’opération par extraction dans les conduits de combustion ou par le toit avant ou après la rénovation de toiture à Martigues, grâce aux bouches d’extraction. On peut aussi l’extraire par un conduit vertical mis en place dans les pièces humides de la maison.

L’extraction

Lorsque l’air d’une habitation est pollué, la première chose à faire reste l’extraction. Avant de s’intéresser à la source du problème, il convient de changer l’air corrompu par l’air pur.

Evacuer l’air vicié dans les conduits de combustion peut se faire éventuellement par la mise en place d’un courant d’air. Vous avez à disposition une technique plus simple de faire sortir l’air. En effet, vous avez la possibilité d’ouvrir les fenêtres de votre habitation. Cette action met ainsi en place un courant d’air et permet d’extrader l’air vicié d’une pièce. Il est conseillé de ventiler au quotidien toutes les pièces de la maison pendant quelques minutes chaque jour.

Il est possible d’évacuer l’air de façon naturelle en ouvrant les fenêtres. Dès cet instant, l’air sale est remplacé par un air intérieur plus sain.

Dans le but d’évacuer l’air vicié, une loi de 1982 oblige l‘installation d’une ventilation mécanique contrôlée appelé aussi VMC.

La ventilation contrôlée

Une ventilation de qualité donne la possibilité de faire sortir l’air vicié et de retrouver l’air pur. Cette technique va réduire les contaminants et éliminer l’humidité ainsi que les condensations. Elle peut paraitre incompatible avec la réduction de la consommation d’énergie.

La solution adaptée reste la VMC ou la ventilation mécanique contrôlée. Elle donne la possible de mettre en mouvement l’air. Les processus d’extraction de l‘air vicié est plus efficace et rapide. Elle génère l’aération et garantit le renouvèlement de 45 m³ d’air par heure et par occupant dans la maison. Il faut faire intervenir un professionnel pour cela. Vous pouvez faire confiance à l’entreprise https://couvreur-martigues.fr/

N’hésitez pas à bien vérifier régulièrement les conduits et les bouches d’aération.

Si vous voulez contrôler les volumes d’air à évacuer, optez pour les VMC classiques. Ce choix vise à récupérer les calories et réduire considérablement les déperditions d’énergies ou d’hydroréglables.

Vous avez aussi l’occasion d’éradiquer de nombreux parfums d’ambiance (désodorisants) et d’assainissements ou de privilégier la filtration fine. Ces derniers ne sont pas toujours recommandables et chargent encore plus l’air.

Cela peut se faire en fonction du type d’appareil en diverses configurations et divers types de canaux.

Chaque chaudière est confrontée à un air pollué à extrader. Il n’est plus évacué par la cheminée, mais plutôt vers l’extérieur par des canaux d’évacuation. Il est possible d’effectuer l’opération en fonction des appareils et de différents types de canaux.

Les canaux d’évacuation doivent se trouver dans une zone autorisée ou au-dessus du toit pour être à l’abri des risques de blocage ou des dangers de circulation de l’air.

En cas de travaux de rénovation complète de votre maison, vous avez l’opportunité de mettre en place un système d’évacuation d’air naturel ou dans un autre cas un système d’évacuation mécanique de l’air. Les pièces humides de votre domicile aspirent l’air vicié par des conduits de combustion.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *