À l’assaut des sites de plongées exceptionnelles de la Polynésie française

Célèbre pour ses îles paradisiaques et ses perles, la Polynésie Française est une contrée recélant mille et une merveilles qui ne cesse de fasciner les vacanciers. Cette collectivité d’outre-mer est une destination de rêve pour se dépayser et s’adonner à la plongée. En effet, elle regorge d’endroit propice à la pratique de ce sport nautique. Parmi ces spots, il y a Mai te pora. Cette île, mieux connue sous le nom de Bora Bora, est un immanquable pour les touristes. Elle dispose de plusieurs sites où les plongeurs pourront vivre des aventures inédites. Toopua, par exemple, est un incontournable pour les estivants. Ce lieu est réputé pour une zone de nourrissage des aigles de mer-léopard et des raies pastenagues. Il permettra aux voyageurs de voir des poissons-clowns se promener sur d’énormes anémones auréole. Te Ava Nui est également un must-do pendant un séjour en Polynésie. Cette passe sert de refuge à des carangues, des barracudas, des requins et des thons.

Tahaa, un îlot paradisiaque de la Polynésie française

Tahaa est une adresse à ne surtout pas manquer pour les plongeurs lors de leurs séjours en Polynésie. Cette petite île volcanique d’une superficie de 88 km² se situe dans l’archipel de la Société, non loin de Raiatea. Elle est mondialement connue pour ses champs de Vanilla tahitensis, une espèce d’orchidée plus odorante et fruitée que la vanille Bourbon. Elle regorge de sites de plongée remarquables qui méritent largement un détour. Parmi ces spots, il y a les pitons de Céran. Cette passe est réputée pour la beauté de son architecture sous-marine. Elle offre aux voyageurs la chance d’observer en toute tranquillité des requins gris des récifs ainsi que des bancs de poissons-soldats, de napoléons et de carangues. Les petites grottes sont également un incontournable de Tahaa. Cet endroit est très prisé des plongeurs néophytes qui ne peuvent se rendre aux pitons de Céran. Il permet aux estivants de profiter de magnifiques paysages coralliens. Par ailleurs, une séance de plongée à Tahaa est une opportunité de s’aventurer dans le Trou de la Pieuvre. D’après la légende, c’est à partir de cette cavité que les Maoris se seraient éparpillés vers toutes les îles du triangle polynésien.

Moorea, un joyau bleu de la Polynésie française

L’île de Moorea figure parmi les destinations à ne pas manquer pour les voyageurs pendant leurs séjours Polynésie. Cette masse de terre de 134 km² se trouve au nord-ouest de Tahiti, dans l’archipel de la Société. Elle recèle de remarquables spots où les plongeurs auront l’opportunité de vivre des vacances inédites. Le Tiki, par exemple, est une zone qui mérite largement un détour. Cet endroit permettra aux touristes de nager au beau milieu d’une nuée de poissons, de requins à pointes noirs et parfois, de requins-citrons. Temae est également un incontournable de cette partie de la Polynésie française. Ce jardin de corail est adapté à tous les niveaux. Il offre aux plongeurs l’occasion d’admirer des poissons-cochers, des anémones, des balistes et des poissons-papillon. Par ailleurs, une escapade à Moorea est une chance de découvrir la passe de Taotoi. Ce site de plongée est le lieu parfait pour photographier diverses espèces d’animaux comme la raie-léopard, la rascasse volante, le requin benthique ou encore la cigale de mer.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *