Avoir des outils bien aiguisés est indispensable

Pour bien travailler il faut de bons outils

Tous les bricoleurs, professionnels et artisans le savent et peuvent le confirmer et pourtant, dans tout cela, il y a un point qui est souvent tenu secret, moins présent dans les conversations et les conseils, il s’agit de l’affûtage.
Il faut que les outils soient bien aiguisés et affûtés pour avoir un travail net et propre et bien sûr, plus facile à exécuter. Il existe des outils permettent de réaliser l’affûtage parfait, voir la page pour faciliter l’affûtage. Cet outil bien connu des grands bricoleurs et des artisans est capable de tout faire, et de bien le faire, y compris pour aiguiser les outils.
Avec des outils parfaitement affûtés les coupes sont plus nettes et propres, plus rapides, sans bavure, sans accrocs et les risques d’accidents sont même moins élevés.
Pour réaliser un bon affûtage il faut pourtant respecter certaines règles ou recommandations. Il ne faut pas oublier de préciser qu’il s’agit à la base d’un métier, avec une formation et un diplôme, même si de nos jours tout le monde s’improvise affûteur. Chaque matière, chaque outil est affûté différemment. Pour aller plus loin il faut même préciser que l’affûtage à réaliser dépend aussi de l’utilisateur final. Un affûtage pour un gaucher peut être différent de celui d’un droitier pour ne citer qu’un exemple.

Aiguiser ses outils en toute simplicité

Avec l’outil cité plus haut, le Fein Multimaster tout devient possible, facilement. Le meilleur, comme le pire cela dit. Si l’outil n’est pas un minimum maîtrisé, au lieu d’améliorer le niveau de coupe, sa qualité, la lame peut être endommagée. Avant de « vous » lancer dans un affûtage parfait sur votre outil préféré, il va falloir apprendre et vous exercer peut être sur des lames qui peuvent finir à la déchetterie. Il faut s’attendre à devoir jeter les premiers essais car parfois la denture n’est pas récupérable.
On ne devient pas un bon affûteur du jour au lendemain, il faut le savoir et l’admettre. Mieux vaut s’entraîner, s’exercer, apprendre, sur des lames et des outils qui peuvent mal finir au lieu d’essayer directement sur l’outil que vous utilisez le plus.
Toujours en partant du principe de l’utilisation du Multimaster. Ce n’est qu’un outil, ce n’est pas lui qui dirige la lame, qui transmet la force d’appui, qui oriente, qui affûte, c’est la personne qui tient l’outil. Pour réaliser un bon affûtage, il ne faut pas hésiter à bien s’installer. Un établi, une table adaptée, une posture adaptée, tout doit être fait pour ne pas bouger, ne pas trembler et ne pas faire bouger l’outil à affûter au mauvais moment. Non pas que ce soit une opération chirurgicale, mais il faut tout de même un minimum de précaution et de concentration pour avoir au final des outils bien aiguisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *