Comment monter un dossier de demande de financement immobilier

Avoir un chez soi est un rêve chéri par tout un chacun. Que ce soit une cabane en plein cœur de la forêt amazonienne, une minka au pied du mont Fuji ou un studio avec vue sur la tour Eiffel, il y’a un endroit qui deviendra votre foyer.

Assez de songes : il est temps de passer à l’action ! Votre maison idéale, vous en rêvez et vous l’aurez. Pour se faire, rien de mieux que de préparer une demande de financement immobilier en béton armé.

Se préparer plusieurs mois à l’avance

Chaque jour, votre banque traite des centaines de demandes de financement. A chaque subvention qu’elle accorde, c’est un risque qu’elle prend. Le risque de ne pas être remboursé et de voir son capital s’effondrer.

Pour augmenter vos chances de sélection, il convient de se préparer plusieurs mois à l’avance.
1- Mettre ses comptes dans le vert

La gestion financière est une compétence importante aux yeux des banques. Avant de penser à monter votre dossier de financement, mettez de l’ordre dans vos comptes. Payez vos dettes, respectez vos échéances et évitez que votre balance de solde ne ressemble à des montagnes russes.
2- Constituer un apport personnel

Vous pourriez être tenté de partir sur le principe que si vous demandez un prêt, c’est parce que vos capacités financières sont limitées. Faux ! Économiser ne nécessite pas d’avoir des revenus élevés.

Chaque mois, transférez une partie de votre salaire sur un livret d’épargne. Même quelques centaines d’euros peuvent faire pencher la balance de votre côté. Cela démontre que vous vous investissez dans votre demande de financement immobilier et êtes prêt à vous serrer la ceinture s’il le faut.
3- Faire le point

Personne n’est parfait. Même les comptables et les banquiers ne sont pas irréprochables lorsqu’il s’agit de leurs comptes personnels. Rappelez-vous qu’un crédit vous engage et doit être remboursé.

Avant de vous rendre en agence, prenez le temps d’identifier vos forces, vos faiblesses et vos capacités réelles de remboursement.

Rassembler toutes les pièces justificatives

Fiches de paie, feuilles d’imposition, justificatifs de revenus autres que votre salaire… Tout ce qui concerne vos rentrées d’argent doit venir étoffer votre demande de financement.

Non seulement cela montre que vous êtes organisé mais aussi que l’on peut compter sur vous pour tenir vos comptes.

Se munir d’un plan de financement

Que cette expression ne vous effraie pas. Un plan de financement n’est rien que de plus qu’une prévision de vos charges mensuelles et de vos revenus. Concrètement, il s’agit d’estimer combien vous dépensez chaque mois et de soustraire cette somme de votre salaire.

Le montant restant vous permettra de déterminer votre capacité de remboursement et d’éviter les paris risqués.

L’obtention d’un financement immobilier est loin d’être un parcours du combattant. Sans pour autant être une simple formalité, elle se situe à la croisée de la préparation et de la transparence. Vous pouvez y arriver : il suffit de suivre ces quelques règles pour améliorer vos chances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.