Comment résilier son leasing ?

Comme on peut louer des appartements, aujourd’hui, on peut aussi louer des voitures en procédant à un contrat de leasing, également appelé location avec option d’achat ou LOA. En effet, cette opération de financement est un système de location d’une automobile neuve ou d’occasion avec une option d’achat en fin de période. Ce processus fait intervenir plusieurs acteurs comme les établissements de crédit, les sociétés de location de voiture, ainsi que l’entreprise ou la personne locataire. Tout comme les locations d’immeubles, l’opération de financement se fait par un versement de redevance mensuelle sous forme d’un loyer à la société de location.

Toutefois, plusieurs circonstances peuvent amener le locataire à résilier son contrat avant ou à son terme. La question est de savoir comment y procéder.

Principes de résiliation

Même si contracter un contrat de leasing présente beaucoup d’avantages, plusieurs aléas de la vie peuvent amener le locataire à le résilier. Pour se faire, il a le choix entre plusieurs options.

Résiliation suite au non-règlement de loyer

Dans ce cas présent, la résiliation est faite par le bailleur lui-même suite aux impayés de la part du locataire. C’est un droit qui lui est conféré. Il peut alors procéder à la résiliation tout en demandant au locataire de restituer le véhicule. Bien sûr, le locataire n’en sort pas indemne. Il doit non seulement payer le loyer dû, mais doit également verser au bailleur une indemnité supplémentaire basée sur la valeur du véhicule.

Résiliation suite à l’achat du véhicule

Vous pourrez également résilier votre contrat en procédant à l’achat du véhicule. En ce sens, vous pouvez envisager d’activer l’option d’achat à partir du 13ème mois. Il vous faudra alors consulter le tableau annexé au contrat qui propose la valeur de rachat de l’automobile à chaque loyer. Cependant, il est important que vous preniez en compte le fait que la valeur du véhicule déprécie considérablement pendant les deux premières années. Ce qui ne vous serait pas profitable étant donné que le montant de l’achat s’avérera plus élevé que le prix d’occasion sur le marché.

 

Vous devez aussi régler tous les loyers dus avant de pouvoir devenir propriétaire de la voiture.

Résiliation suite à la destruction du véhicule

Plusieurs cas peuvent détruire ou endommager la voiture que vous louez. Par contre, l’accident, le vol et l’incendie sont des motifs de résiliation de LOA mentionnés dans le contrat. Le bailleur résilie alors la LOA et le locataire doit verser une indemnité au bailleur suivant les clauses du contrat. Quant au locataire, il peut se tourner vers son assurance afin d’en être indemnisé à son tour.

Autres options de résiliation de l’opération

La résiliation de la location avec option d’achat avant son terme est souvent compliqué, car le contrat dure 36 à 72 mois et les pénalités pécuniaires sont assez conséquentes. C’est la raison pour laquelle vous avez le droit de transférer votre LOA à un tiers ou tout simplement de le vendre.

Pour la vente, vous pouvez soit, en premier lieu procéder à l’achat du véhicule et le vendre ensuite, soit le vendre avec sa LOA tout simplement.

Le transfert quant à lui n’est pas aussi facile. Il faut d’abord envoyer une demande de transfert au bailleur qui étudiera la solvabilité du repreneur. Si le transfert est accepté, vous pouvez alors effectuer le transfert et transmettre le véhicule au repreneur. Ce dernier s’occupera alors de régler le loyer, de respecter les obligations citées dans la clause de la LOA et de récupérer l’automobile.