Coup de projecteur sur la cataracte

On entend souvent parler de la cataracte. La plupart savent que les personnes âgées sont celles qui sont les plus touchées par cette maladie. Mais beaucoup ignorent vraiment ce qui l’entraine et les manières de le prévenir. Les quelques lignes qui suivent vous permettent d’en connaître davantage à ce sujet.

Quels sont les causes et les symptômes de la cataracte ?

La cataracte, c’est quoi exactement ? En quelques mots, c’est la perte de la transparence du cristallin. En général, les plus de 65 ans sont les plus nombreux à contracter cette maladie. Le vieillissement de l’œil est la première cause de la cataracte. Mais contrairement à ce que l’on pense, elle atteint aussi les jeunes enfants. Dans ce cas-là, on parle d’une cataracte secondaire. Cette dernière est engendrée par d’autres maladies comme le diabète. Il y a également la cataracte de l’enfant, quand celui-ci hérite la maladie de ses parents. A tout cela viennent s’ajouter d’autres facteurs de risque. La cataracte peut surgir des années après une opération de la myopie. Elle émerge aussi face à des coups importants reçus comme une grosse balle qui tape l’œil. Enfin, il est important de souligner que cette maladie peut être le résultat d’une carence nutritionnelle.

Comment sait-on qu’on souffre de la cataracte ? Plusieurs signes viennent nous alerter. Les principaux symptômes sont la vision double et embrouillée. Les couleurs deviennent moins vives. On ressent un éblouissement à la vue d’une lumière vive. On a toujours cette impression d’avoir un brouillard devant soi. On constate une baisse importante de la vision. Et surtout, on remarque que la pupille devient grisâtre.

Comment prévenir la cataracte ?

Pour prévenir la maladie de cataracte, quelques mesures simples sont à prendre. La première est de stopper la consommation du tabac. Les substances contenues dans la fumée de cigarette sont nocives pour les yeux. Il est davantage un danger pour l’œil s’il est associé à une consommation régulière d’alcool. Ensuite, il est essentiel de manger des aliments sains. Les fruits et les légumes contenant les vitamines A, C, E sont particulièrement à privilégier.

La troisième précaution à prendre est de porter des lunettes de soleil. Les yeux deviennent fragiles quand ils sont souvent exposés aux ultraviolets. Ces derniers endommagent vite le cristallin. Néanmoins, il ne faut pas mettre n’importe quelles lunettes. L’idéal est de se rendre chez un opticien et de choisir des verres qui ne permettent pas les rayons de pénétrer l’œil. La prise fréquente de médicaments à base de corticoïdes, comme le collyre est à bannir. En effet, ceux-ci augmente 2 fois plus le risque de développer cette maladie. Il est à noter qu’il n’existe qu’une seule alternative pour traiter cette maladie : la chirurgie. Une lentille artificielle est donc mise à la place du noyau du cristallin. En général, l’intervention dure 15 minutes à 30 minutes. Après l’opération, même si le patient retrouve une vision correcte, il doit mettre des verres antireflets pendant quelques temps.