Crédit hypothécaire : vers un durcissement des conditions d’octroi

En mars dernier, au regard de la forte hausse de l’endettement hypothécaire, la Banque Nationale de Belgique a mis en garde les banques.  Lors de la présentation d’un rapport annuel, le gouverneur de la BNB, Pierre Wunsch, a expliqué qu’en 2018, après calcul, le taux d’endettement des ménages belges a été défini à plus de 60% du PIB.  Un constat bien triste qui a pour origine l’augmentation considérable du nombre des crédits hypothécaires proposés sur le marché. Une croissance qui demeure à 5% par an depuis 2015.

Un relâchement des conditions d’octroi d’emprunt

Les banques éprouvent des difficultés à augmenter leur bénéfice, car elles font face à une forte concurrence sur le marché belge. Ce qui a causé un relâchement au niveau des conditions d’accès aux prêts et, engendré de fil en aiguille, un véritable engouement pour le crédit hypothécaire.

Les principales victimes sont bien sûr les consommateurs d’emprunts. Sachant qu’un prêt hypothécaire « capture » si l’on peut dire cela comme cela, un particulier pour vingt ans et parfois même plus. Pour justement remédier à ce genre de situation, la BNB avait mis en place des mesures. Malheureusement, ces dernières n’ont pas été capables de  freiner la course au prêt hypothécaire en Belgique. Les taux historiquement bas n’arrangent pas non plus les choses.

En parlant de  relâchement, la BNB a également fait  un constat sur les montants accordés par les institutions prêteuses. Qui semblent inappropriés par rapport à la valeur des biens mis en gage. Rares sont les banques qui franchissent la barre des 90%. Selon la BNB on assiste à un alourdissement de l’endettement hypothécaire des foyers. Cette dernière compte bien prendre des mesures afin de rendre les conditions d’accès plus strictes.

Contracter un prêt hypothécaire en vaut-il toujours la peine ?

Un prêt hypothécaire n’est en rien menaçant si le potentiel emprunteur est certain de pouvoir assurer les remboursements mensuels. Néanmoins, il est important de toujours bien choisir l’emprunt à souscrire afin de ne pas se mettre en danger.

Le crédit hypothécaire confère des privilèges non négligeables dont des avantages fiscaux relatifs à l’habitation propre de l’emprunteur ainsi que des avantages fiscaux relatifs à la deuxième résidence ou autre type d’habitation non propre. Notons qu’afin de jouir des avantages mentionnés ci-dessus il est nécessaire de pouvoir cadrer dans certains critères. Pour déterminer à quel «  régime » vous pouvez avoir droit, il est conseillé de consulter un expert. Cependant, pour vous donner une idée, sachez que les avantages fiscaux accordés dépendent de la situation personnelle de l’emprunteur. En outre, il faut également prendre en compte la date de signature du contrat et la région où est localisée l’habitation.

Et les prêts hypothécaires en ligne faut-il s’en méfier ? Il faut garder en tête qu’un emprunt hypothécaire souscrit auprès d’une banque digitale reste un emprunt hypothécaire. Les banques en ligne tout comme les banques traditionnelles proposent des offres et des produits dans le but de répondre aux besoins financiers des consommateurs. Certes, les arnaques au crédit existent bel et bien  sur internet, mais pour les éviter et les reconnaître il existe de nombreux moyens. Il suffit de se rendre sur les sites d’organismes reconnus et de faire quelques recherches dans les forums de discussion. Pour répondre donc à la question ci-dessus, non il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Voici quelques avantages des crédits en ligne. Nous avons tout d’abord, la vitesse d’exécution, c’est rapide, pratique et ne nécessite pas de déplacement. Si par exemple, vous désirez acquérir une belle maison, en contractant un prêt en ligne vous obtiendrez rapidement les fonds.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.