Dans quels cas recourir au management de transition ?

Le management de transition fait couler beaucoup d’encre depuis quelques années. En effet, certains chefs d’entreprise ne voient pas cette pratique d’un bon œil puisqu’elle  consiste à confier la direction de la société à une personne extérieure à l’établissement. Ce procédé avance toutefois un taux de réussite assez élevé. L’intervention d’un manager de transition porte ses fruits dans 70% des cas.

Comprendre l’efficacité du management de transition

De nombreux chefs d’entreprise ne sont pas enthousiastes à l’idée de confier la direction de leurs sociétés à une personne étrangère. Pourtant, ce procédé donne des résultats satisfaisants parce que la ressource n’est pas rattachée à la structure. Il apporte un regard extérieur nécessaire pour identifier les failles de gestion. De plus, les décisions seront totalement impartiales, puisqu’il ne sera pas face à un conflit d’intérêts. Dans ce contexte, il arrivera à fixer un plan d’action cohérent qui permettra de sauver une compagnie en difficulté.

Le manager de transition est généralement un cadre dirigeant expérimenté. Il a déjà géré de nombreuses situations de crise au cours de sa carrière. Grâce à cela, il connaît exactement les pistes à explorer pour favoriser une situation de retournement.

Ce spécialiste n’intervient pas uniquement dans une entreprise en situation de crise. Il peut également assurer la gestion provisoire de l’établissement pendant l’absence du dirigeant. Dans ce cas de figure, il fait office d’intérim et assure la continuité des affaires courantes.

Comment faire appel à un manager de transition ?

Recourir à un manager de transition n’est pas difficile. Seulement, l’entreprise doit user d’un canal de communication adéquat pour trouver des recrues compétentes. Il est particulièrement déconseillé de solliciter une agence de recrutement classique. Il vaut mieux contacter un cabinet de management de transition. Ces structures disposent d’une base de données bien fournie. Ces établissements fournissent des candidats sérieux et dignes de confiance. Le dirigeant de la société cliente n’aura que l’embarras du choix.

L’intervenant devra apporter des changements significatifs en un minimum de temps. Il va aider à mieux organiser les ressources de l’entreprise. Son intervention permettra d’améliorer la situation dans les meilleurs délais.

En réalité, il ne s’agit pas véritablement d’embaucher un manager de transition. L’agent sera un contractuel. Sa rémunération et ses attributions seront fixées par le contrat de prestation. Le cabinet devra mettre en place un système de suivi. L’agence est donc tenue par une obligation de résultat, ce qui octroie des garanties supplémentaires à la structure demandeuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *