Danser la salsa

Vous qui êtes salseros, salseras ou qui aimez juste les genres musicaux comme la musique latino, savez-vous que cette forme de musique et de danse vient du Cuba ? Le mot Salsa qui a pour signification « sauce », veut dire « sensuel » et « attirant » dans le langage populaire cubain.C’est un mouvement musical né, entre autres, des musiques cubaine (son), portoricaine (plena), colombienne (cumbia) et dominicaine (merengue). C’est dans les quartiers latinos de New York qu’elle a commencé à exister à la fin des années soixante. On peut dire effectivement que  l’histoire de cette danse se joue entre Cuba, Porto Rico et New York.

Une référence de la musique latino

Reliée au tout début aux musiciens portoricains new yorkais, la salsa s’est épanouie à tous les musiciens d’Amérique latine à partir de ce moment précis. Son origine afro-cubaine réinterprétée par les latinos des ghettos lui rend vivace, entraînante et sensuelle. S’imposant tel un genre musical savoureux, alliant caractère, savoir-faire et excitation des sens, la salsa se distingue par ses rythmes de basse syncopés. C’est dans les années soixante-dix qu’elle a connu son apogée en reprenant ses sources musicales suivies d’une épuration stylistique. Avec l’apparition du catalogue de la Fania all Stars en 1964, la salsa new-yorkaise est alors considérée comme la référence de la musique latino mondiale. Ce catalogue a notamment permis à la célèbre chanteuse Celia Cruz (reine de la salsa) de devenir rapidement la plus grande figure de la musique latine et de la salsa.

La salsa, une passion éphémère pour tout le monde

Habituellement, il faut être en couple pour danser la salsa. Pourtant, danser seul, laissant libre cours à l’improvisation ne pause aucun problème pour autant. Cette danse est fondée sur les bases du son, de la mambo ainsi que des mouvements d’autres rythmes, de manière à entraîner une façon commune de danser. Aussi, il existe beaucoup de styles avec lesquels on peut danser la salsa, mais grosso-modo la Salsa peut se classer en trois catégories :

  • La salsa colombienne
  • La salsa cubaine ou Casino
  • La salsa portoricaine

Cette danse a provoqué la manifestation violente d’un véritable engouement dans tous les Etats-Unis au cours des années 70. Peu après, elle a gagné le cœur de l’Europe et devient de plus en plus connue dans le monde entier dans les années 90.

La salsa, un sport et une distraction

Danser la salsa peut être un sport ou une distraction, mais pour certain, elle peut devenir une vraie passion. Vous constaterez même qu’il existe des rubriques qui proposent une liste de lieux salsas idéals pour se divertir, en famille ou entre amis. On peut également remarquer que les salles de danse pour les amateurs de salsa ne manquent pas. C’est souvent dans ces endroits que se font les rencontres intéressantes. Ne serait-il pas exaltant d’apprendre l’espagnol à l’occasion ? N’hésitez pas à venir au centre Angelio Academia pour suivre des cours d’espagnol à Paris, un apprentissage qui vous serait très bénéfique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *