Tout savoir sur l’étanchéité de la toiture

Le métier d’étanchéiste existe depuis longtemps. En effet, pendant l’antiquité, on utilisait déjà du goudron pour rendre la toiture étanche. Un étanchéiste est avant tout un ouvrier spécialisé dans la mise en œuvre des revêtements d’étanchéité sur des toiture-terrasse, ou des couvertures industrielles, etc. Ce métier, de par les matériaux utilisés, se différencie de celui des couvreurs qui se spécialisent plutôt dans l’utilisation du zinc ou de l’ardoise. L’étanchéiste travaille sur le toit avec des matériaux et outils qui peuvent être dangereux. Mais en tant que spécialiste dans son domaine, il réalise un travail remarquable.

Les risques de l’étanchéistes

Le travail de l’étanchéiste n’est pas exempt de risques. En effet, il est amené à travailler sous une chaleur intense, en utilisant des outils comme des chalumeaux, directement sur le toit qui peut se trouver à plusieurs mètres du sol.

Le professionnel utilise des fondoirs pour faire fusionner du bitume. La température dans ces fondoirs peut monter jusqu’à 200 degrés Celsius. Il est donc exposé à un danger permanent, car inutile de préciser qu’une erreur de jugement peut provoquer de brulures graves. L’utilisation d’un chalumeau relié à une bonbonne de gaz est très fréquente. Ainsi, l’étanchéiste doit le manier avec beaucoup de précautions pour éviter les risques d’incendie. Il est impératif qu’un extincteur se trouve à proximité de la zone de travail pour plus de sécurité.

On utilise principalement du bitume pendant toute l’opération. Mais le bitume fondu est dangereux pour le système respiratoire, et son odeur est suffocante. Il peut même provoquer des irritations aux zones exposées. Ainsi, pour éviter d’inhaler les vapeurs des particules émises pendant l’enlèvement de l’ancienne couverture d’étanchéité, il faut des équipements adéquats.

Les couvreurs comme les étanchéités travaillent exclusivement en hauteur. En effet, ils réalisent les travaux directement sur le toit. Ainsi, ils doivent suivre des règles de sécurité strictes afin d’éviter tout accident qui pourrait survenir.

Comment procède le professionnel?

Lorsque cette entreprise d’étanchéité qui se trouve en Hauts de Seine  par exemple est engagée par un client, l’étanchéiste va assembler tous les matériaux nécessaires afin de pouvoir commencer les travaux dans les plus brefs délais. Il va monter sur le toit, et va commencer par le nettoyage de la surface à traiter. Il faut que l’ancien revêtement soit enlevé. Il doit ensuite rendre la surface la plus sèche possible. Pour ce faire, il éponge la moindre goutte d’eau. Il faut ensuite appliquer les diverses couches à savoir les revêtements d’étanchéités composés de bitume, ou encore de matières synthétiques comme les polymères et les élastomères.

L’étanchéiste s’occupe également de poser l’isolation thermique et le pare-vapeur. L’isolation thermique est composée soit de laine de roche, de laine de verre ou encore des mousses synthétiques, etc. Le pare-vapeur quant à lui va jouer un rôle d’anti-condensation de l’humidité.

Pour éviter d’éventuelle réaction chimique, le professionnel va utiliser des membranes pour séparer chacun de ses éléments.  Comme chaque couche possède une nature et fonction différente les unes des autres, différentes méthodes doivent être prévues pour les assembler. Certains sont directement collés au bitume chaud, d’autres, à froid avec une colle synthétique, ou soudés au chalumeau ou à l’air chaud, ou encore fixé mécaniquement. Après la réalisation des travaux, vous pouvez maintenant être sûr que votre toiture est étanche pour les plusieurs années à venir.