Faut-il entretenir son plancher chauffant

Il est parfaitement  utile et essentiel de faire l’entretien de son chauffage au sol. Il en est de même pour un plancher chauffant électrique que celui qui fonctionne à l’eau. Cet entretien est important afin de s’assurer de la performance de l’équipement. Pendant cette intervention, il faudra notamment réaliser quelques contrôles pour détecter les risques de problèmes courants comme le surchauffage, la surtension ou encore l’embouage.

Comment procéder à l’entretien de son chauffage au sol ?

Il y a un grand nombre de types de chauffage au sol. Les chauffages de sol électriques et à eau sont les plus fréquents. Entre autres, on distingue notamment les planchers chauffants électriques ou hydrauliques. Comme pour tout moyen de chauffage domestique et individuel, il est important de ne pas négliger l’entretien de son chauffage au sol. Ce système nécessite en effet un entretien particulier afin qu’il puisse fonctionner de façon optimale.  Il permet d’avoir une chaleur homogène et une bonne répartition de la température dans les pièces de la maison. Lors de l’entretien du chauffage au sol, le spécialiste de la pose d’isolants David Isolation à Nîmes (30) peut vérifier votre installation thermique. Située au sud de la France dans la région de l’Occitanie, Nîmes, la préfecture du Gard (30), est une commune méditerranéenne  qui possède un patrimoine culturel, historique et architectural unique.

Comment procéder en fonction du système ?

  • Entretien du plancher chauffant hydraulique

Le plancher chauffant à eau requiert un entretien plus important.  Il est en effet essentiel de vérifier systématiquement l’état de la chaudière ou de la pompe à chaleur ainsi que des circuits hydrauliques qui se chargent de diffuser l’eau chaude à travers les sols de l’habitation.  De ce fait, le contrôle est à faire au moins une fois par an.

Si vous avez comme source d’énergie une pompe à chaleur, les éléments principaux à entretenir et à contrôler sont le compresseur, les échangeurs et les filtres, l’étanchéité des circuits, de la charge en fluide frigorigène ainsi que la régulation.

Si vous avez toutefois une chaudière, dont l’entretien est d’autant plus règlementé, les opérations de contrôle concernent le nettoyage du corps de chauffe, du bruleur et de la veilleuse ; la vérification de la combustion et des débits de gaz ; la vérification des raccordements et le ramonage du conduit de fumée ainsi que le réglage des régulations.

Pour entretenir les circuits hydrauliques, il est nécessaire de désembouer, tous les 5  à 7 ans. Ce procédé implique l’utilisation des certains réactifs liquide spécifique pour une vidange et un rinçage des conduits jusqu’à évacuation de la boue ; soit il implique la procédure physique par lequel se fait le désembouage hydrodynamique. Il s’agit de pulser un mélange d’air et d’eau dans les circuits.

  • Entretien du plancher chauffant électrique

À l’opposé du plancher chauffant à l’eau, l’entretien des planchers chauffants électriques est plus simplifié. En effet, son principal élément, le câble chauffant, est protégé par une gaine isolante. Les risques que peut encourir ce type de chauffage au sol sont notamment la surtension et la surchauffe. Néanmoins, ces deux problèmes se règlent facilement, car la boite de connexion et les raccordements de cet équipement de chauffage au sol sont tout à fait accessibles.

Lors de la rénovation de maison, plus précisément de l’entretien du chauffage au sol électrique, il suffit de contrôler le bon fonctionnement des installations : du thermostat, de la température délivrée, des protections au niveau du tableau électrique.