Gagner une chambre supplémentaire à moindre coût

Aujourd’hui, le prix du mètre carré ne cesse d’augmenter. Pourtant, les enfants grandissent et ont besoin de plus d’intimité, sans oublier les membres de la famille qui souhaitent passer un séjour chezvous. Il est alors de mise de travailler son imagination et d’exploiter les combles qui sont un espace supplémentaire de la maison.

 

Comment savoir si le comble est aménageable ?

Certains combles sont habitables et d’autre non. Les non habitables sont également appelés : les combles perdus, littéralement, mais pas définitivement. Pour reconnaître un comble habitable :

  • Sa hauteur sous plafond doit être au minimum 1,80 m.
  • S’il y en a, la pente du toit doit être supérieure à 30 %.
  • S’il n’y a pas de charpente qui encombre la pièce.

Si vos combles ne correspondent pas alors à ces critères, ils sont perdus. Les combles habitables ne disposent pas de poutre, ce qui est le cas général des maisons à charpente traditionnelle.

 

Aménager les combles perdus

Même si vos combles disposent d’une hauteur de moins de 1,80 m sous charpente, d’une pente de toit de moins de 30 % et d’une charpente qui les encombre, on peut toutefois envisager des aménagements. L’aménagement des combles perdus nécessite un permis de construire. Le point le plus conséquent reste la modification de la charpente. Cette solution va vous permettre de gagner une bonne hauteur sous plafond dans vos combles. Vous pouvez faire appel à des professionnels pour l’aménagement. L’expert va alors supprimer la triangulation centrale dite les W. Un entrait haut va être ajouté à chaque fermette et une panne va être placée au pied de chaque versant. Les professionnels vont ensuite créer du plancher et des cloisons avant d’attaquer les fenêtres.

 

Aménager les combles par la surélévation

La surélévation est un excellent moyen de gagner des espaces dans les combles. Ce rehaussement de la toiture est coûteux et lourd, mais le résultat est très rentable. Le tout est d’installer un autre toit au-dessus de celui qui existe déjà. Pour cela, les professionnels qui vont effectuer les travaux doivent impérativement effectuer une étude des fondations. Cette dernière consiste en fait à vérifier si les murs et les fondations de la maison supporteront la surélévation.

 

Auprès de la mairie, il est nécessaire de faire une demande de permis de construire et de déclarer les travaux. Dans le cas où il n’est pas envisageable d’effectuer une surélévation, il faudra envisager une extension par les côtés. Cette technique permet d’agrandir les combles, mais par les côtés. Comme pour la surélévation, il est nécessaire de faire part des travaux à la mairie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *