Installer des abris vélos dans son entreprise : une solution pour sécuriser les biens des employés

Les vélos sont de plus en plus prisés par les salariés. En France, le nombre des personnes qui se rendent au travail avec les deux-roues est en constante hausse. En effet, c’est une excellente alternative pour éviter les embouteillages et pour arriver à l’heure au bureau. Et pour permettre à son personnel de garer leurs bicyclettes dans un lieu sûr, il est de la responsabilité de l’employeur d’aménager des  abris vélos motos.

L’abri vélo : une solution économique et pratique

Depuis quelques années, le vélo est devenu une solution de mobilité qui séduit de nombreux salariés. Selon une enquête réalisée en 2017, 69% des cyclistes se rendent au bureau avec leurs bicyclettes. C’est en effet un moyen plus rapide pour arriver à destination, particulièrement sur des trajets de moins de cinq kilomètres et lors des heures de pointe. Ce qui est avantageux aussi bien pour les employés que pour les employeurs.

Cependant, les usagers sont souvent confrontés au même problème. Ils sont effectivement obligés de laisser leurs moyens de locomotion dehors pendant les heures de travail, car la plupart des sociétés ne disposent pas d’emplacements dédiés. Or, les entreprises ont l’obligation d’aménager des racks à vélo pour leurs salariés. Cet abri doit comprendre au moins vingt places. Il est surtout utile pour protéger les biens des employés des risques de vols et des intempéries.

Les conseils pour créer des abris vélos dans son entreprise

L’aménagement extérieur d’entreprise doit prévoir la mise en place d’abris vélos motos pour stationner les véhicules des employés. Ils doivent être facilement accessibles, mais en plus, il faut qu’ils soient pratiques et bien sécurisés.

Ainsi, pour protéger les vélos contre les intempéries, l’infrastructure doit être couverte et clôturée. Ce qui préservera également les équipements des éventuels vols. Enfin, les usagers doivent pouvoir y attacher leurs bicyclettes à l’aide d’un antivol.

 D’où l’intérêt d’investir dans des supports munis d’arceaux. En revanche, les modèles dotés de pince-roues sont interdits, car ils peuvent facilement endommager les roues. Aussi, les dispositions et les dimensions de ces abris doivent respecter certaines règles. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de faire appel à un professionnel.

En ce qui concerne le matériau, chaque entreprise est libre de choisir ce qui lui convient le mieux. Mais les architectures en métal et en bois sont particulièrement recommandées, car elles sont plus résistantes et plus robustes. Par ailleurs, le béton est également intéressant, mais le rendu esthétique reste problématique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *