Jean-Charles Marchiani un homme politique français

JeanCharles Marchiani est un homme politique français né le 06 août 1943 à Bastia, Haute-Corse. Il a fait ses études au petit séminaire d’Ajaccio avant d’intégrer l’institut des études politiques d’Aix-en-Provence et d’obtenir son diplôme en 1966. Vers 1950, il adhère au parti extrême droite français, Parti nationaliste. Sa lutte en faveur de l’Algérie française commence alors officiellement à cette époque.

Son rôle dans la négociation des otages français

Détenus en otage pendant plus de 3 ans par le Hezbollah, Marcel Carton, Marcel Fontaine et Jean-Paul Kauffmann ont été libérés le 5 mai 1988. Sous le pseudonyme « Alexandre Stephani, c’est Jean-Charles Marchiani qui a mené les négociations parallèles pour leur libération, une mission affectée à ce dernier par Charles Pasqua, ministre de l’Intérieur.

Jacques Chirac l’aurait également chargé de négocier auprès des services secrets russes et yougoslaves pour la libération de deux pilotes français en Bosnie.

Lors de la prise d’otage à l’aéroport d’Alger par des terroristes islamistes, Jean-Charles Marchiani noue des contacts avec LahcèneSeriak, directeur du cabinet du ministre de l’Intérieur algérien.Il a obtenu les bonnes informations permettant de détourner l’Airbus censé exploser au cœur de Paris, de libérer les otages, de donner l’assaut et d’abattre les terroristes. De ce fait, sa tête a été mise à prix en 1995 par la GIA.

La relation entre JeanCharles Marchiani et Charles Pasqua

Le lien entre JeanCharles Marchiani et le responsable du Service d’Action Civique (SAC) pour la Provence-Côte d’Azurse crée lors de son infiltration au milieu de l’OAS. Il a effectué des missions de contre-espionnage au sein de la faculté de droit d’Aix-en-Provence pour le compte de Charles Pasqua pour mettre fin aux activités de l’organisation.À seulement 19 ans, à la fin de la guerre d’Algérie, les services secrets français l’ont enrôlé. Puis, à 25 ans, il devient officier parachutiste du Régiment de parachutistes d’infanterie de marine (RPIMA).

Les différents postes qu’il a occupés

JeanCharles Marchiani est un ancien officier de renseignement, sa carrière a commencé en 1962 en tant qu’officier u SDECE avant de devenir DGSE.

Il rejoint le secteur privé en 1970 comme responsable des relations syndicales chez Peugeot. En 1972, il a occupé le poste de directeur des affaires juridiques et directeur général de la filiale Servair au sein du groupe Air France pour quitter ses fonctions en 1985.

Il devient Conseiller au Ministère de l’Intérieur et Chargé de mission pour le renseignement et la lutte antiterroriste en 1986.

En intégrant Thomson en 1988, il réintègre le secteur privé.

En 1989, il se fait nommer conseiller du Commerce extérieur de la France.

JeanCharles Marchiani récupère ses fonctions auprès du ministre d’Étatet de l’Aménagement du territoire, Charles Pasqua en 1993.

En 1999, il a été élu député européen, un poste qu’il a occupé jusqu’en 2004.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.