La Kizomba : une danse sensuelle qui tire sa racine de l’Afrique

Avec la Salsa et la Bachata, la Kizomba est devenue une référence en matière de danse des couples du moment. Elle a même surpassé le zouk qui faisait partie des danses les plus prisées durant un certain temps. Débutants ou danseurs pros, les intéressés peuvent approfondir la discipline selon leur rythme auprès des écoles de danse spécialisées.

Comment danser la Kizomba avec son partenaire ?

La danse de Kizomba implique avant tout la connexion des partenaires dans des mouvements sensuels lors du show. Le couple dansera de façon lente et sensuelle en suivant un bon rythme musical et en prenant du plaisir. Sa musicalité décrite comme belle et poignante fait son succès. Elle est souvent associée aux danses latines, bien qu’il s’agisse historiquement d’une danse de couple africaine originaire d’Angola plus précisément. En effet, le mot Kizomba provient du mot Kimbundu qui signifie « fête » en Angolais. Les pas ressemblent au Semba, une danse angolaise et le tempo est un mélange des différentes saveurs des Antilles.

Pour les débutants qui souhaitent s’initier à la Kizomba, il est facile d’avoir la cadence. Pour un premier apprentissage, il faut d’abord apprendre le 2 et le 3 temps ainsi que le suave. Le 2 temps permet aux apprenants de se déplacer d’un côté à l’autre, par exemple en déplaçant la jambe gauche sur la gauche et en ramenant la jambe droite à côté de celle de la gauche en effleurant tout simplement le sol. Le 3 temps est presque identique, mais il ne faut pas dépasser la largeur du bassin lors des mouvements. Quant au suave, c’est le mouvement de fesse de la femme qui le domine, ce qui rend les figures encore plus « chaudes ». Il suffit de monter légèrement les fesses, de les redescendre puis de changer de pied.

Quel est l’intérêt d’apprendre cette discipline ?

Il n’y a pas que les couples qui s’intéressent à cette discipline, mais tout le monde peut se lancer s’il le souhaite. Prendre des cours Kizomba paris est l’occasion de rencontrer d’autres personnes, et pourquoi pas, de se faire de nouveaux amis qui partagent le même intérêt que soi. Bref, la danse à deux est le meilleur moyen de ne pas rester seul. Pour les amoureux, pratiquer une activité commune permet de casser la routine quotidienne et de se relaxer ensemble. Par ailleurs, ce genre d’activité est idéal pour mieux connaître son partenaire de danse tout en profitant d’une ambiance conviviale qui règne dans la salle durant les séances d’apprentissage. Certains choisissent de s’y inscrire pour mieux préparer une chorégraphie à présenter lors d’un mariage ou d’une soirée privée en famille afin d’éviter le ridicule. D’autres pratiquent la discipline pour entretenir leur silhouette et garder la forme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *