La loi Hamon pour le changement d’assurance

loi hamonLa législation auparavant

L’assurance de prêt immobilier est une assurance permettant de pouvoir couvrir un crédit immobilier en cas de défaut. C’est-à-dire que si l’emprunteur décède étant donné qu’il ne peut plus rembourser, l’assurance permet aux héritiers de ne pas hérités de la dette. Il n’en demeure pas moins que les héritiers accéderont au bien. L’assurance emprunteur est donc indispensable lors de la souscription d’un prêt immobilier. Il est important de noter que l’assurance de crédit immobilier n’est pas obligatoire. En effet beaucoup pense qu’elle est obligatoire en raison des refus des banques à prêter de l’argent si une assurance n’est pas souscrite. L’assurance permet de protéger la banque en cas de défaut de l’emprunteur pour les raisons évoquées sur le contrat d’assurance. C’est pour cela que la banque n’accorde de crédit immobilier que aux emprunteurs souscrivant à une assurance de prêt immobilier afin d’être couvert en cas de cas grave. Il y a néanmoins des alternatives à l’assurance emprunteur. Il est tout d’abord possible de faire une hypothèque d’un bien. Il est aussi possible de donner une caution que la banque bloquera en attendant le remboursement. Il est aussi possible de faire un nantissement de son assurance vie. Tant de possibilité permettant de passer à coter de l’assurance emprunteur tout en ayant la possibilité de pouvoir souscrire à un crédit immobilier afin d’acheter une maison ou un appartement. Mais ces cas sont rares, cela demande d’avoir un patrimoine conséquent et que la banque accepte.

La loi Hamon la grande évolution dans l’assurance

Il faut savoir que les assurance de prêt immobilier on un coût très élevé. En effet seul les banques proposaient les contrats d’assurance de leurs partenaires et ainsi les emprunteurs n’avaient pas vraiment le choix. Grâce à la loi Lagarde il fut enfin possible de souscrire à un prêt immobilier avec une assurance externe et ainsi faire jouer la concurrence pour obtenir un prix plus bas. La problématique est venu des banques. Etant donné qu’il est interdit de refuser de prêter avec pour motif que l’emprunteur ne prenait pas l’assurance groupe, les banques trouvaient d’autres motifs très flous pour refuser de prêter de l’argent à ceux qui ne choisissaient pas l’assurance. Mais depuis que la loi Hamon qui est entrée en vigueur en 2015, il est tout à fait possible désormais de changer d’assurance emprunteur dans la première année. Tout au long de cette année vous aurez la possibilité de changer d’assurance à n’importe quel moment. Il suffira de respecter un préavis de deux semaines. Et d’envoyer votre contrat d’assurance avec votre lettre de résiliation par courrier recommandé avec accusé de réception à votre banque. Si il y a bien une équivalence des garanties au minimum avec votre précédent contrat d’assurance, la banque ne pourra pas refuser le nouveau contrat. La loi Hamon a donc permit de faire d’importante économie sur le crédit immobilier. Tout d’abord il est plus facile de négocier un très bon taux quand on accepte l’assurance proposée par la banque. Ensuite vous êtes libre de mettre sereinement en concurrence tous les assureurs pour avoir le meilleur contrat d’assurance emprunteur au meilleur prix.