La Pizza : un des trésors gastronomiques de l’Italie

La pizza est aujourd’hui savourée dans pratiquement tous les pays du monde. Pourtant, ses origines ne présageaient pas ce succès. Plat uniquement consommé dans le Royaume de Naples au XVIe siècle, cette spécialité a traversé les frontières de l’Italie pendant le moyen-âge pour ensuite arriver aux États-Unis dès les débuts des années 80. Les Américains ont revisité cette recette pour en faire une des pierres angulaires de la restauration rapide.

La pizza : une spécialité culinaire italienne

La légende veut que la première pizza ait vu le jour à Naples au XVIe siècle. Au lendemain de la découverte du Nouveau Monde, les pizzaïolos y voyaient une façon d’intégrer les tomates dans la préparation de tourtes. Néanmoins, il faut attendre 1889 pour que cette spécialité commence à parler d’elle. Le 11 juin de cette année, le Roi d’Italie visita Naples en compagnie de son épouse, Margueritte de Savoie. Pendant la visite, le couple goutta à une délicieuse pizza. Le lendemain, le chef renomma sa recette « Margherita » en l’honneur de la Reine. Depuis cette période, cette préparation napolitaine connut un succès national puis mondial.

La pizza italienne se démarque particulièrement par sa pâte fine et croustillante. Cette texture est obtenue après une cuisson dans des fours à bois traditionnels. Les garnitures employées sont des produits de terroir venant d’Italie comme la burrata, la Mozzarella ou l’huile d’olive. On est donc face à une cuisine typiquement méditerranéenne qui pourra être accompagnée avec du vin. Le pesto, une autre spécialité italienne, donne ce gout si particulier à la préparation.

Bien qu’elle soit devenue le plat phare de la restauration rapide, la pizza italienne, notamment la napolitaine, reste un trésor gastronomique. Comme exemple, visitez le restaurant Baïla Pizza pour déguster ce plat délicieux. D’ailleurs, elle est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2017.

Où savourer une pizza préparée dans le respect des traditions ?

Contrairement aux idées reçues, les leaders de la restauration rapide ne servent pas des pizzas italiennes. Ils ont opté pour la version américaine de la recette. Celle-ci se caractérise par une pâte épaisse et moelleuse ainsi que l’utilisation d’ingrédients de différentes origines. La pizza hawaïenne constitue un bon exemple en comptant de l’ananas dans la liste des garnitures.

Afin de goûter à cette spécialité culinaire italienne, il vaut mieux aller dans un restaurant privilégiant le respect des traditions. Le pizzaiolo doit également opter pour une cuisson au feu de bois. Les fours traditionnels émettent une chaleur sèche. Ce qui rend la pâte plus croustillante une fois cuite.

Pour accompagner ce trésor de la gastronomie napolitaine, on pensera à savourer des vins italiens. À cette occasion, on choisira des vins rouges secs tels qu’une bouteille de Chianti ou du Bardolino. Les inconditionnels des cépages blancs se tourneront vers du Lacryma Christi ou du Greco di tufo. Le choix dépendra également de la garniture de la pizza. Les indécis pourront se fier aux conseils d’un pizzaiolo expérimenté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *