Le pollen multifloral : propriétés et bienfaits

Quand on pense au pollen, on pense au printemps, aux allergies, aux yeux rouges, au rhume des foins… bref, on ne pense pas nécessairement à un concentré végétal qui revitaliserait l’organisme. Mais en réalité, ce n’est pas le pollen qui provoque des allergies, sinon les allergènes qui se fixent sur le pollen et l’utilisent comme moyen de transport.

 

Qu’est-ce que le pollen au juste ?

Le pollen est produit par les fleurs : c’est une substance mâle qui se fixe aux pattes arrière des abeilles. Ces dernières le mélangent au miel et à leur salive pour former des petites pelotes qu’elles entreposent dans des corbeilles à miel. Ce pollen sera destiné aux couvains et aux nourrices chargées de produire de la gelée royale.

 

En d’autres termes, le pollen des abeilles (entomophile) n’est pas un allergène mais bien une source de protéines pour la ruche.

 

On distinguera le pollen des abeilles au pollen anémophile, qui peut s’inhaler et provoquer des réactions allergiques.

 

La récolte du pollen

Le pollen est prélevé en petites quantités pour ne pas perturber l’équilibre de la ruche (il peut aussi être récupéré directement sur les fleurs, mais c’est alors sans compter sur l’intervention bénéfique des abeilles sur le processus de transformation). Pour ce faire, les apiculteurs disposent des trappes à pollen à l’entrée des ruches : cela permet de récolter environ 10 % du pollen recueilli par les ouvrières.

 

Les propriétés du pollen

Le pollen contient des vitamines, de sels minéraux/oligoéléments (calcium, chlore, fer, cuivre, magnésium, phosphore…) et des acides aminés. Les grains de pollen sont microscopiques et mesurent environ 40 microns.

 

Le pollen est généralement déshydraté ou congelé pour préserver ses propriétés. Il sera ensuite utilisé tel quel ou réduit en poudre… Il peut être consommé chaque jour à raison d’une à deux cuillérées, tel quel ou avec un peu de lait ou de café. C’est un produit naturel qui favorise l’équilibre de la sphère interne. Il se présente généralement sous forme de compléments alimentaires (gélules P.A.P.A) et peut être mélangé à d’autres produits de la ruche, tels que le miel ou la propolis.

 

Le pollen est recommandé en cas de fatigue ou en prévention de l’hiver. Il convient néanmoins de faire un test d’allergie aux produits de la ruche et spécialement au polllen multifloral. Veillez aussi à ce que les compléments proposés proviennent de l’agriculture biologique et qu’ils contiennent des produits 100% naturels. En général, les marques les plus fiables apposent un label qualité et garantissent la traçabilité du produit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *