Le ravalement en cinq étapes

La façade est un élément indispensable pour l’esthétique et la solidité de votre habitation. Elle doit être en bon état pour préserver la valeur immobilière de votre maison. C’est pourquoi un ravalement de temps à autre doit être effectué. Il permettra ainsi de garder l’état et la performance d’origine de la façade durant plusieurs années. Le mieux serait que cette opération soit effectuée par un ravaleur professionnel. Ce dernier s’occupe des étapes suivantes pour garantir la bonne réalisation des travaux.

Ci-après, vous verrez les différentes étapes à suivre pour un ravalement réussi !

Le diagnostic

Premièrement, le ravaleur entreprend une expertise de l’état de la façade. Il commence par détecter tous les problèmes qui nuisent à l’esthétique et à la solidité de votre façade. D’abord, cela peut s’agir des saletés laissées par la pollution, l’environnement et le climat. Des tâches, des mousses et des lichens donnent un aspect verdâtre très désagréable. Ensuite, la façade peut présenter des dégâts bien plus graves. L’existence des fissures, des décollements de l’enduit et de la peinture est un signe de mauvais état de la façade. Alors le ravaleur doit en déterminer la cause. En effet, ces problèmes peuvent être dus à une accumulation d’humidité ou à un défaut d’étanchéité du revêtement.

Bref, le diagnostic permet d’établir une liste des travaux nécessaires pour la remise en état de la façade. Pour la majorité des ravaleurs, le diagnostic est gratuit. C’est seulement à partir du moment où les parties se mettent d’accord sur le devis que les travaux sont payants. Donc, sachez que le devis ne vous lie pas au ravaleur. Vous pouvez choisir librement celui qui répond à vos besoins et à votre budget.

Le nettoyage

Deuxièmement, le ravalement doit passer par le nettoyage de la façade. Dans cette étape, l’intervention d’un  ravaleur expérimenté comme https://www.renovation-habitat-45.fr/ est primordiale pour le choix de la technique adaptée à votre façade.

D’abord, il peut opter pour le nettoyage à haute pression. Pour ce faire, il pulvérise de l’eau sur la façade pour expulser toutes les saletés et les tâches. Il faut tout de même faire attention à la pression de l’eau, car elle peut endommager le revetement de la façade.

Ensuite, il peut utiliser des produits chimiques puissants sur les grosses tâches. Pour enlever l’efflorescence par exemple, il faut appliquer de l’eau de javel. Or il est très dangereux pour la santé des végétaux aux alentours. Ainsi, il doit être fait minutieusement par un expert pour le dosage et les techniques d’utilisation.

La réparation

Une fois que toutes les imperfections sont identifiées, le ravaleur procède à la réparation. Il s’agit du rebouchage des fissures et du remplacement des joints. Cependant, si la façade se trouve dans un très mauvais état, il peut procéder à une rénovation totale ou partielle de vos murs. Parfois, il faut faire appel à un maçon si cela implique une démolition et une reconstruction.

L’imperméabilisation

Dans cette étape, le ravaleur applique un produit pour renforcer la protection de la façade. Il permet surtout d’éviter l’apparition des mousses à l’avenir. Pour se faire, il utilise le traitement à l’hydrofuge.

La finition

La cinquième et dernière étape du ravalement consiste à améliorer l’esthétique de la façade. Elle n’est pas à prendre à la légère, car l’enduit et la peinture sont les dernières couches qui assurent l’éclat des murs. Ils doivent être appliqués correctement.