Le windsurf : quels sont les équipements indispensables pour s’initier et comment les transporter ?

Le windsurf est un classique des sports nautiques de glisse. Sport de loisirs pour certains, culture et mode de vie pour d’autres, il a connu une grande notoriété dans les années 80 avec son entrée aux jeux olympiques à Los Angeles en 1984. Lorsqu’on débute, il est toujours mieux d’avoir son propre matériel, mais lorsqu’il s’agit de le transporter, c’est une tout autre affaire.

Choisir son équipement de windsurf

Quand vous commencez dans le windsurf, peu importe la discipline que vous aurez choisie, certains matériels restent essentiels. Vous devrez avoir un équipement adapté auquel vous pourrez vous familiariser. Pour débuter dans la discipline, il est mieux d’opter pour une planche à voile modèle freeride pour sa stabilité. Pour un rider de 70 kg, un flotteur de 150 L et une voile de 6 ou 7 m environ seront idéaux. Et pour garantir une plus longue durée de vie, il serait plus malin de prendre un flotteur qui soit thermoformé à la place d’un flotteur à technologie sandwich. Choisir un mât en époxy sans carbone serait plus judicieux, car il est plus solide que les modèles en carbone.

Les accessoires indispensables pour la planche à voile

Pour se lancer dans le windsurf, certains accessoires sont plus ou moins nécessaires :

  • Le wishbone : pour s’assurer qu’il s’accorde parfaitement avec votre voile, acheter les deux en même temps
  • Le harnais : les plus pratiques pour commencer sont les modèles ceinture dont la boucle est haute
  • Les bouts de harnais : ceux qui sont longs, réglables et non fixes conviennent mieux aux débutants
  • Le tire-veille à boule permet une meilleure prise en main lorsque vous sortez la voile de l’eau
  • L’étarqueur à manivelle ou à cliquet est plus pratique surtout avec sa poulie pour éviter les frottements
  • La protection de pied de mat en mousse sécurisera vos pieds
  • L’habillement : pour s’initier, le port d’un casque et d’un gilet de sauvetage est toujours conseillé. S’il fait frisquet, une combinaison et même des chaussons sont indispensables.

 

 

Transporter son matériel de windsurf

Pour emmener en toute sécurité votre équipement de windsurf, il est primordial d’acquérir une housse de planche à voile ou un boardbag. Choisissez-en une qui soit facile à transporter, mais surtout solide et imperméable. N’oubliez pas qu’elle devra supporter les aléas du temps. Faites attention aux petits détails à savoir une fermeture éclair en inox, une bonne isolation thermique, un rembourrage parfait pour assurer une protection totale de votre matériel. Les employés des aéroports sont réputés pour être brutaux envers les bags.

Lorsque vous voyagez en avion, rajouter des vêtements pour faire office de rembourrage si nécessaire. Si les ailerons sont amovibles, retirez-les et enveloppez-les à l’aide d’un tissu. En ce qui concerne les voiles, il suffit de les rouler pour éviter les faux plis.

Renseignez-vous à l’avance pour les prix, car certaines compagnies aériennes demandent un supplément lorsqu’il s’agit d’un équipement sportif tel que la planche à voile. Faites des comparaisons de prix, parfois il sera plus économique de voyager en business class. Et à l’arrivée, n’oubliez pas de vérifier vos bagages, voyez s’il n’y a pas eu de dégâts, car dès que vous êtes en dehors de l’aéroport, aucune réclamation ne pourra être acceptée.

Voilà ! Vous êtes prêt à intégrer la communauté du windsurf. Pensez à visiter les spots du monde entier, car chacun est unique. Pour s’initier, par exemple, faites vos premiers pas avec Nicolas Bigot fondateur du club Varatraza Wind Riders, un endroit idéal pour apprendre le windsurf à Madagascar.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *