L’effet du yam sur l’organisme féminin

Le yamou encore l’igname sauvage est une plante qui se trouve en Amérique centrale. Autrefois, la racine était utilisée par les Aztèques pour soulager plusieurs maux. Grâce à ses effets miraculeux, les scientifiques ont décidé d’approfondir leurs recherches. Par la suite, ils ont découvert la présence de diosgénine. C’est une substance organique qui pouvait servir de précurseur végétal aux hormones de production notamment, l’œstrogène et la progestérone. Comme nous le savons, ces deux hormones jouent un rôle très important dans la vie d’une femme. Mais aux environs de 50 ans, les organes cessent de les produire. La patiente subit alors les effets de manque qui se traduit par de nouveaux comportements de l’organisme. Ce changement n’est autre que la ménopause.

Atténuation des troubles de la ménopause

Comme nous l’avons énuméré ci-dessus, l’œstrogène et la progestérone peuvent être synthétisés à partir du yam. La ménopause se traduit par l’absence de ces hormones dans l’organisme. Par conséquent, le yam peut être donc utilisé pour soulager les troubles liés à ce phénomène. Actuellement, elle est disponible sous forme de crème appelée yamplex crème. Mais avant, on le consommait directement comme un complément alimentaire. Les analyses ont montré que son usage par voie orale réduit ses performances à cause de l’acidité gastrique. Avec ce nouveau produit, il est beaucoup plus efficace. Les femmes vivent mieux leur âge avec les effets positifs apportés par le yamplex. Un des plus incroyables avec leyam c’est qu’il agit comme précurseur, contrairement à d’autres substances qui agit sous forme de substitut. Les organes responsables de la production des hormones revivent et continuent d’en produire ce qui permet aux femmes de surmonter la ménopause en totale sérénité.

Autres maux soulagés par le yam ou l’igname sauvage

Cette plante était déjà dans l’histoire de la médecine avant les découvertes sur l’organisme féminin. En effet, les Aztèques l’utilisaient pour guérir plusieurs maux comme le rhumatisme, les maladies de la peau ainsi que tous les troubles liés aux hormones de production féminine comme les douleurs ovariennes, les douleurs menstruelles. Il peut également servir comme anti-inflammatoire et antispasmodique. Le yam était à l’origine des premières pilules contraceptives. Ces effets incroyables ne se limitaient pas seulement à atténuer les troubles chez les femmes. On les utilisait également chez les hommes qui subissent des tensions musculaires, ou des crampes. Actuellement, on considère le yam comme un produit de rajeunissement avec un effet à long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.