Les avantages et les contraintes du plan épargne logement

C’est quoi un PEL ? En fait, il s’agit d’un produit financier qui permet aux épargnants d’avoir droit à un prêt pour acheter un logement et bénéficier d’une prime d’État grâce aux intérêts cumulés après une phase d’épargne obligatoire.Le plan épargne logement est accessible dans n’importe quel établissement. De plus, tout le monde peut en détenir, que l’on soit mineur ou majeur.Toutefois, l’ouverture d’un compte PEL nécessite un dépôt de 225 euros. Par ailleurs, les versements sont fixés à 540 euros par an pendant au minimum 4 ans et 10 ans au maximum. Ainsi, un PEL alimenté au minimum peut vous rapporter 5 625 euros, hors intérêts capitalisés, pendant 10 ans. Cette somme peut ensuite vous servir à financer l’acompte de réservation lors de la promesse de vente.

Mais tout n’est pas blanc comme neige. Il y a toujours des contraintes. En effet, dans un PEL, vous n’êtes pas autorisé à déposer un montant total supérieur à 61 200 euros (hors intérêts capitalisés). En outre, les plans ouverts depuis le 1er août 2016 ne sont rémunérés qu’à 1 %. C’est faible, mais plus élevé que les 0,75 % du livret A.

Plan épargne logement : prêt et prime

Unplan épargne logement ouvert depuis le 1er août 2016 n’estrémunéré qu’à 1 %, pourtant il donne droit à un prêt de 2,2 % sur une durée comprise entre deux et quinze ans,soit l’équivalent de 92 000 euros. Sachez qu’un prêt de 5 000 euros vous permet déjà de bénéficier d’une prime d’État. Cette dernière est évaluée en fonction des intérêts acquis, de l’affectation du prêt et de la période de la souscription du PEL. Elle est égale à 100 % des intérêts acquis, dans la limite de 1 000 euros, ou 525 euros en plus si vous voulez investir dans la construction ou l’acquisition d’un logement performant énergétiquement.

Plan épargne logement : autre avantage

Avec un plan épargne logement, vous pouvez donner vos droits à prêt à vos proches,lors de la clôture du plan, tout en conservant l’épargne accumulée. Ainsi, vous pouvez céder vos avantages à votre époux (se), vos ascendants ou descendants, vos frères et sœurs, même aux membres de la famille de votre conjoint.Néanmoins, la cession n’est pas possible au profit d’un concubin ou du partenaire du PACS.

Comment accepter ces droits ? Pour être éligible, un bénéficiaire doit être titulaire d’un plan épargne logement ouvert depuis au moins 3 ans. Pour information, celui-ci peut recevoir de plusieurs donateurs.

Au niveau de la fiscalité, tous les PEL ouverts avant 2018 ne sont pas assujettis à la flat tax et sont totalement exonérés d’impôt.Pour rappel, depuis janvier 2018, les intérêts des nouveaux plan sont imposés à 30 %, et ce, dès la première année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *