Les cryptogamiques, la maladie du jardin

Les végétaux qui composent votre jardin sont des êtres vivants comme les autres. Dans certains cas, ils peuvent souffrir d’une maladie. Il en existe 4 : les cryptogamiques, les bactériennes, les virales et les physiologiques. Les cryptogamiques sont de loin les plus fréquents. Les cryptogamiques sont des champignons microscopiques qui provoquent des infections comme l’Oïdium, la Rouille, le Mildiou, la pourriture des racines et la pourriture grise. Découvrez sans plus attendre leurs caractéristiques.

 

 Les caractéristiques de l’Oïdium

L’Oïdium est un duvet blanchâtre recouvre la plante. Il s’attaque aux différents végétaux comme :

– les rosiers et de nombreuses espèces de fleurs;

– les arbres et arbustes comme les pommiers ou les groseilliers;

– les plantes potagères comme la courgette, le melon, etc.

 

Les caractéristiques de la Rouille

La rouille provoque des taches jaunes, oranges ou brunes. Elle s’attaque aux roses trémières, les rosiers, de nombreuses espèces de fleurs comme l’œillet, le chrysanthème, ainsi que les arbres comme les pruniers.

 

Les caractéristiques de le Mildiou

Le Mildiou provoque des taches jaunâtres desséchées au centre de plusieurs fruits et légumes comme la pomme de terre, la tomate, la laitue, le chou, la vigne.

 

Les caractéristiques de la pourriture des racines et de la pourriture grise

La pourriture des racines est invisible sur la partie aérienne. Elle s’attaque aux arbres et d’arbustes, aux plantes bulbeuses potagères et aux plantes d’ornement comme les tulipes. La pourriture grise est une moisissure grise qui s’attaque aux jeunes pousses. Elle s’attaque aux rosiers, aux pois de senteur, aux fraisiers, aux framboisiers et aux laitues.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.