Les endroits pour se relaxer en montagne

Pour beaucoup, les grands massifs français rythment souvent avec le ski et la luge, mais pour d’autres personnes, cela concorde plutôt avec cure et détente en haute altitude. Le tout, en profitant des installations de relaxation des stations de ski.

Des établissements spécialisés

Réputés pour apporter bien-être, détente et relaxation, les spas de montagne attirent des clients à travers le monde entier. Dans un cadre particulièrement agréable avec vues panoramiques sur les sommets enneigés, ils offrent d’innombrables services au sein de leur structure. Idéal pour passer un séjour paisible pour s’aérer l’esprit et se ressourcer.

Les offres sont variés mais souvent semblables :

  • sauna et hammam ;
  • jacuzzi, bains à jets massant ;
  • espace aquatique : piscine intérieure et/ou extérieure chauffée ;
  • salle de fitness ;
  • balnéothérapie, thalassothérapie, etc.

Le tous dans des décors atypiques, alliant bois et roche (parfois sous forme de grotte) et avec d’immenses ouvertures sur l’extérieur. Un cadre parfait pour oublier les tracas du quotidien.

Les complexes hôteliers s’y mettent aussi !

Face à la concurrence, nombreux sont les hôtels à instaurer un espace spa au sein de leur établissement, comme c’est le cas pour l’hotel Val Thorens. Un service généralement gratuit, sauf pour certaines choses comme les massages et soins, qui a le don de séduire les personnes avec un plus petit budget. Ainsi, le client retrouve presque tout ce qu’il a besoin dans un seul et même endroit.

Au programme, sauna et hammam, piscine intérieure chauffée, et même jacuzzi. Le strict nécessaire pour se détendre parfaitement après une longue journée sur les pistes de ski. D’autant plus que les clients viennent avant tout là-bas pour faire des activités à l’extérieur, ce qui rend alors ce service complémentaire malgré une affluence forcément plus élevée le soir.

Évidemment, cela fait grimper les tarifs de l’hôtel. Néanmoins, si l’on compare un séjour d’une semaine dans un hôtel « classique » et un « spa », on pourra voir des écarts jusqu’à plus d’une centaine d’euros. Ce qui peut rapidement constituer un frein majeur dans la venue d’une famille de quatre personnes, par exemple.

Ce « marché » se développe de plus en plus dans les grands domaines skiables. Le but ? Séduire le plus de clients et notamment ceux venant de l’étranger. Ces derniers ont tendance à dépenser plus d’argent que les Français, ce qui représente une réelle opportunité pour les établissements d’améliorer leur chiffre d’affaires.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *