Les relances pour demander le paiement de ses clients

La méthode de recouvrement est fondée par plusieurs étapes de relance afin d’informer les personnes de leur retard de paiement. Basées sur la technique de suivi et de communication, les relances permettent d’encourager les clients de régler leurs dettes tout sauvegardant les échanges commerciaux. Il est aussi une meilleure solution pour remédier les problèmes de mauvais payeurs. Cependant, on ne peut mettre en œuvre la technique de recouvrement qu’à condition de suivre des étapes chronologiques. Voici les étapes de relance en cas de mauvais payeur.

La relance avant échéance

La relance avant échéance est un envoi d’email à un client dans son adresse électronique. Le contenu du message a pour objectif de préparer le client et de l’informer sur le délai de l’échéance. En effet, on peut anticiper les mauvais payeurs par une relance avant échéance. De plus, cela améliore le service client. Le fait d’envoyer un courrier de rappel une semaine avant l’échéance est une excellente idée pour  mieux prévenir des éventualités. Cela permet d’augmenter ses chances de se faire payer dans les délais négociés avec le client.

Un courrier envoyé avant échéance permet aussi de faire une récapitulation de l’ensemble des factures et demande de signaler le moindre problème. Cela est un meilleur moyen de détecter en avance les litiges. On considère ce genre d’initiative comme une démarche de satisfaction des clients mais aussi un moyen d’anticiper le retard de l’échéance. On peut trouver d’autres informations sur le site les-mauvais-payeurs.com.

La relance téléphonique

La relance téléphonique est une technique directe de recouvrement. C’est l’un des moyens le plus sûr pour réclamer directement en cas de retard de paiement de facture. Cette étape ne doit pas se faire agressivement car ce genre d’attitude pourra faire fuir le client. On lui téléphone pour lui parler du problème gentiment et avec courtoisie. On lui rappelle qu’il existe encore un paiement qu’il n’a pas effectué. Si on est calme, il sera calme également pour parler des raisons de ce retard. Il faut faire preuve de compréhension pour ne pas détruire les relations de travail surtout si c’est un client important. Avant de terminer la conversation téléphonique, il ne faut pas oublier de convenir à un autre délai pour le paiement. Il est possible d’avertir gentiment le client qu’il pourrait avoir des pénalités s’il dépasse les termes de l’échéance.

Engager un professionnel pour se charger de la relance de recouvrement

On peut aussi engager une société  de recouvrement pour se charger de relance auprès des clients. Elle s’occupe de toutes les activités du rappel avant échéance, la relance téléphonique, la gestion de la relance l’envoi de lettre de recommandation, l’envoi des lettres de mis en demeure, voire même la poursuite judiciaire. Si une agence de recouvrement n’arrive pas au bout du mauvais payeur, on peut engager un avocat pour régler définitivement le problème. L’objectif est l’injonction de payer. Cette dernière est une décision du tribunal après une déposition de lettre en demeure et de plainte. Cette décision consiste à payer les dettes coûte que coûte si non le débiteur risque l’emprisonnement.