Les utilisateurs de tampon distinctif

Dans un bureau d’accueil d’une administration, d’une société ou d’une entreprise, nous trouvons par-ci et par-là de tampon trodat.  Une question qui ne nous arrive pas toujours est de se demander à qui sont réellement affectés cet outil destiné à laisser une marque particulière sur un document et comment les personnaliser. Seul un professionnel en la matière peut nous répondre. Voici des éléments de réponse.

 

Les utilisateurs de tampon trodat

 

Pour signer un document administratif ou personnel, un particulier utilise un tampon. Il peut aussi l’utiliser à titre d’identification. Les parents apposent le nom et prénom de leurs enfants sur habits et accessoire pour l’école ou pour activités parascolaires avec un tampon. Les enfants peuvent aussi l’utiliser pour signer leurs petits œuvres d’arts comme un dessin fait par ses soins ou juste pour décorer. Pour les professionnels, un tampon trodat permet d’authentifier facilement et rapidement un document avec un cachet unique. Il peut comporter des informations sur l’entreprise. Mais même les entités à but non lucratif comme les associations utilisent aussi cet accessoire. Il permet d’appuyer et personnaliser ses courriers, ses demandes de subventions et permet d’attester l’authentification du dossier lors de toutes procédures administratives l’impliquant. Le tampon indique le nom de l’association et de l’identifié comme association du régime de la loi de 1901. En ce qui concerne les administrations, comme la Mairie, le Conseil Général ou la Chambre de Commerce entre autres, le tampon a un pouvoir de validation des courriers reçus ou des actes. Tel est le cas des arrêtés municipaux avec cachet ou encore des actes de mariage.

 

Personnalisation d’un tampon trodat

 

Pour fabriquer un tampon, plusieurs étapes sont à suivre. Il faut commencer par créer une maquette pour pouvoir apposer l’empreinte. Ensuite, il faut personnaliser ladite empreinte selon les demandes de l’entreprise, de l’association ou de l’entité demandeur et le façonner à leur image. La dernière étape consiste à installer cette empreinte sur le tampon. C’est le processus normal de fabrication, mais l’étape de personnalisation prend plus de temps et change en fonction de la méthode utilisée et de l’objectif souhaité. Elle permet de démarquer notre société, notre association ou notre entité administrative. Nous pouvons imaginer plusieurs types de graphiques, mais il faut prendre en compte les contraintes du prestataire de service et les formats qu’il peut prendre en charge et de s’y limiter. Il doit ainsi produire une maquette à notre image avec le design, le contenu de texte et la police de chaque caractère demandé. Mais nous devons noter également que le texte à mentionner sur le tampon trodat ne peut être le même qu’avec le tampon que nous voyons dans un bureau administratif.  Nous risquons d’être accusés de tentative de fraude ou d’usage de faux. Le contenu diffère en effet en fonction de la fin dont nous entendons l’utiliser donc à titre particulier ou à titre professionnel, à une fin personnelle ou à titre de fonctionnaire d’État. Une entreprise peut par exemple apposer uniquement son logo avec le type de société, société anonyme par S.A ou société à responsabilité limitée SARL entre autres.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *