Que faire et voir en Martinique ?

Contrée située au beau milieu du Pacifique, en région tropicale tempérée, la Martinique fait partie de ces iles cartes postales qui nous font rêver lors des frileuses soirées d’hiver ! Mais la réalité sur place est encore plus impressionnante, surtout après quelques jours passés sur cette île envoûtante et ensorcelante. Nous pouvons parier que quelle que soit la durée de votre séjour, le temps vous semblera trop court pour admirer les innombrables richesses culturelles, naturelles et touristiques de l’ile aux fleurs !

Des sites et des découvertes inédites !

Après les tumultes d’un parking Roissy Charles de Gaulle et les grandes affluences de voitures multicolores, l’atterrissage à l’aéroport de Fort-de-France le Lamentin est le bienvenu pour oublier les fatigues du voyage. Sans plus attendre après avoir repris vos forces, vous allez être surpris par les particularités de ce département français d’outre-mer. Il a su réunir les inconciliables, en l’occurrence la pluie et le soleil, le ciel bleu et la mer vert tendre, les volcans et les végétations luxuriantes, le sucre et le rhum, l’indolence et les brusques sursauts de violence.

Fort-de-France, capitale administrative

Chef-lieu du département, elle fait figure de capitale, car c’est ici où se déroulent toutes les procédures administratives en tout genre. En tant que telle, c’est une ville très animée où une randonnée à travers les rues bondées de couleurs et de senteurs est typiquement antillaise. Le musée régional d’histoire et d’ethnographie, la bibliothèque Schoeler et le grand marché de fleurs et d’épices vous en feront voir de toutes les couleurs et de tous les senteurs !

Saint-Pierre, site historiquement célèbre

Ancienne capitale de la Madinina et véritable poumon économique de l’ile en son temps, cette ville est devenue historique après avoir été dévastée par l’éruption de la montagne Pelée, qui fit quelque 30 000 victimes. Le musée vulcanologique sur place permet encore de se rendre compte du drame qui s’y passât en ce matin du 8 mai 1902. À part, vous pourrez visiter une distillerie et le cachot de Cyparis, où le dénommé Louis Cyparis fut sauvé des ravages causés par les laves du volcan. Le fond marin constitue d’ailleurs un cimetière de navires que les fans de plongée sous-marine seront ravis de parcourir.

Quelques incontournables en Martinique

  • Le jardin de Balata

À 10 km environ de Fort-de-France et en suivant la Route de la Trace à travers la forêt tropicale et les pics du relief montagneux proches, le jardin de Balata est un des incontournables du coin. Pour vous garer, il n’y a pas de problème de parcage automobile comme chez un parking Roissy Charles de Gaulle. Situé juste au pied des pitons du Carbet, s’y rafraîchir et se reposer est bénéfique avant d’arriver au Morne Rouge, prochaine étape de la découverte.

  • Le tombolo, Sainte-Marie

C’est dans la préfecture de Sainte-Marie dans le nord de l’ile, que se trouve le tombolo, une curiosité excentrique de la nature martiniquaise. C’est un cordon littoral de sédiments qui relie deux étendues terrestres. Lors des périodes de marée basse, le tombolo est visible de loin et on peut alors marcher à pied ou à cheval dessus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *