Quelques conseils pour lutter contre la lucite estivale

L’été arrive bientôt et vous êtes ravi à l’idée de bronzer au soleil et de passer du temps sur la plage. Pourtant, les beaux jours n’ont pas que du bon. Pour certaines personnes, le soleil peut présenter certains désagréments et peut vite gâcher vos vacances, tel est le cas de la lucite. Ainsi, pour vous éclairer sur ce point, voici quelques explications.

Qu’est-ce que la lucite estivale ?

La lucite est une forme d’allergie au soleil se manifestant par une éruption de petits boutons rouges. Ces derniers peuvent alors démanger dès leur première apparition. Cette inflammation se localise surtout au niveau du décolleté, des épaules, des bras et aussi des jambes.

La cause principale de cette réaction cutanée est le soleil ou plus précisément, les rayons ultraviolets qu’il dégage.

La prévention de la lucite estivale

La meilleure façon de la prévenir est de bien se préparer, surtout au niveau de la peau. Pour ce faire, avant toute exposition au soleil, il faut appliquer une crème de protection solaire avec un indice de protection UVA et UVB. Vous vous demandez sûrement la différence entre les deux. Ce sont des rayons ultraviolets, mais leur différence est que si les UVA agissent plus rapidement sur la peau et sont responsables de l’effet de bronzage, les UVB, eux sont les premiers facteurs des coups de soleil. Il serait alors préférable d’utiliser une crème avec un indice de protection élevé, c’est-à-dire dans les 60 ou 50. Après quelques jours, on peut descendre à 40 ou 30. Vous pouvez ainsi vous laver avec un savon liquide bioavant d’utiliser une crème.

Toutefois, il faut préciser que ce sont les personnes à peau claire, voire très claire, qui devraient utiliser ces indices élevés. Pour celle ayant la peau matte ou foncée, les protections à indice 30 leur correspondent plus. D’autre part, il est également conseillé de s’exposer progressivement au soleil, entre 15 à 20 minutes, et de renouveler l’application de la crème toutes les 2 heures. Les rayons du soleil sont également très forts entre midi et 16 heures, il serait donc mieux de ne pas s’exposer pendant ce temps là. Prendre des compliments alimentaires riches en antioxydant avant et pendant vos vacances serait aussi un moyen de prévenir la lucite estivale.

Soulager la lucite estivale

Une fois qu’elle est apparue, l’on se demande alors comment la soigner et la soulager. Il faut que vous consultiez immédiatement votre médecin pour qu’il vous prescrive des médicaments ou des pommades. Souvent, pour soigner la lucite, il faut faire un traitement consistant en une photothérapie par rayons UV et qui se fait en cabine.

Selon les explications du docteur Michel Jeanmougin, dermatologue et vénérologue à l’hôpital Saint-Louis à Paris et spécialiste de la lucite estivale : « … deux heures après la prise d’un médicament photosensibilisant, on émet sur le patient des UVA à faible dose ». Et pour que ce traitement fonctionne, les séances doivent se faire 2 à 3 fois par semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *