Quelques traitements et bons gestes pour prévenir la chute des cheveux

Nombreuses sont les causes et les mauvaises habitudes qui provoquent la chute des cheveux et qui mettent en péril leur santé. Pour prendre soin d’eux, découvrez ci-dessous ce qu’il faut faire. Bien entendu, tous ces conseils s’appliquent seulement pour traiter une chute de cheveux passagère et non inquiétante. Si le problème est plus important, mieux vaut consulter un spécialiste.

Les traitements en compléments alimentaires

Pour venir à bout des chutes de cheveux et retrouver une chevelure soyeuse pleine de vie, rien de tel que de prendre des compléments alimentaires antichute de cheveux, mais aussi descompléments alimentaires pour leur croissance. Bien évidemment, il faut que ces compléments alimentaires soient prescrits par un médecin avant de commencer une cure.

Optez par exemple pour ceux qui possèdent des éléments nécessaires à la création de kératine (protéine naturellement présente dans le cheveu). Cette dernière renforce les cheveux, les revitalise, agit sur leur croissance et fortifie la fibre capillaire. Outre la prise de compléments alimentaires, il y a de bons gestes pour limiter la perte de densité capillaire.

Bannir les produits agressifs pour le cuir chevelu

Pour ne pas trop fragiliser vos cheveux et pour limiter les risques de chute capillaire, les cheveux méritent un soin tout particulier. Il convient tout d’abord d’éviter les produits agressifs. Oubliez les colorations ainsi que tous les shampoings et les soins à base de silicone et de sulfate.

Les colorations à répétition sont aussi à éviter, car elles risquent de dessécher et fragiliser la chevelure. Les produits à base de silicone et de sulfate, quant à eux, ont tendance à boucher les pores cutanés et à obstruer les écailles des cheveux. À terme, ils risquent de ternir les cheveux sur le long terme.

Utiliser des produits doux

Pour favoriser la résistance et le volume de la chevelure, il faut privilégier par exemple un shampoing doux. N’oubliez pas de masser le cuir chevelu au moment du shampoing pour favoriser la microcirculation et pour stimuler la pousse des cheveux. Appliquez également des soins nutritifs et hydratants.

Un après-shampoing démêlant ou un masque qui contient de l’huile de ricin est par exemple très efficace pour gainer et protéger la fibre sensibilisée. Après, il faut bien rincer à l’eau tiède et plusieurs fois. Toutefois, il est déconseillé de se laver les cheveux tous les jours.

Limiter l’usage du sèche-cheveux et du fer

Sachez que les cheveux sont sensibles à la chaleur. Dans le paragraphe précédent, on a parlé de rinçage à l’eau tiède, car l’eau chaude irrite et abîme en effet la chevelure. C’est un peu la même chose pour le sèche-cheveux, le fer à lisser ou le fer à boucler.

Ils sont dangereux pour les cheveux, surtout lorsqu’on les utilise trop souvent et à haute température. En fait, cette pratique va éliminer les huiles naturelles protégeant les cheveux. Ces derniers vont alors se fragiliser et être cassants.

Nettoyer les brosses et peignes avant usage

Le fait de nettoyer régulièrement les brosses à cheveux et les peignes est aussi une chose importante à ne pas négliger. Cela parce que les picots et les dents de ces matériels de coiffure accumulent du sébum, des poussières, des cellules mortes et les produits chimiques de certains soins capillaires, et tous ces résidus agressent les cheveux. D’où la chute des cheveux.

Pour les nettoyer, servez-vous d’un shampooing, d’un savon liquide ou encore de vinaigre blanc. De plus, n’oubliez pas d’ôter tous les cheveux qui y sont collés. Par contre, s’ils sont déjà en mauvais état, n’hésitez pas à les changer.