Tout savoir sur les travaux de peinture du toit

Le toit joue un rôle important de protection des occupants d’une maison. Une toiture solide est source de quiétude et procure bien-être à son propriétaire. Mais pour qu’elle assurer son rôle le plus longtemps possible, il faut l’entretenir régulièrement. Il en est ainsi des réparations des tuiles cassées, ou la peinture du toit.

Différentes attaques extérieures comme les rayons ultraviolets, la chaleur, le froid et les pollutions, affecte la beauté du toit. Il faut également se rendre compte qu’il n’y a pas de peinture impérissable. Elle a bien une durée de vie limitée dans le temps. Ainsi il y besoin de refaire la peinture pour rendre son éclat à la toiture.

Outre ces aspects esthétiques, cette opération permet de consolider cette partie supérieure de votre habitation. Pourquoi peindre sa toiture ? Comment réaliser des travaux de peinture de toiture ?

Pourquoi peindre son toit ?

Les couvertures du toit subissent les pluies, les neiges et grêles, ainsi que le gel et la chaleur. Au fil du temps, sa couleur se ternit et noircit par les pollutions de l’air, surtout dans les milieux urbains. Raison pour laquelle il faut entretenir cette partie supérieure de la maison.

Un des entretiens possibles est la rénovation de la peinture du toit.

D’une part, elle permet de renforcer la toiture, de prévenir des problèmes d’étanchéités et des infiltrations d’eaux par le toit. En effet, le mauvais temps agresse les matériaux qui constituent la couverture du toit et il les rend poreux. Les tuiles, et les ardoises sont alors fragilisées et se cassent facilement. Ainsi, il faut d’abord réparer les matériaux abimés avant de réaliser la peinture. Cette opération va boucher les petites imperfections qui risquent de permettre des infiltrations d’eaux.

D’autre part, la peinture du toit est un signe d’un bon entretien de la maison, mais surtout elle l’embellit pour au moins les quelques années à venir. Il faut savoir que les peintures des toits sont victimes des fumées et des gaz d’échappement ainsi que diverses pollutions des villes. Elles perdent vite leurs couleurs et noircissent. Un grand nettoyage peut éventuellement redonner vie à la couleur. Mais si cela ne suffit pas à la raviver, il est temps de refaire la peinture. Vous pouvez opter pour un vernis transparent afin de conserver la couleur originale des matériaux. Mais vous pouvez également choisir une nouvelle couleur à la condition que le Plan Local d’Urbanisme de votre localité vous y autorise. En effet, des règles strictes régissent les couleurs des façades et du toit surtout si votre maison se trouve à proximité d’un monument historique. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à demander conseil à un expert en travaux de peintures de toitures comme https://www.peinture-49.fr/ .

Les travaux de peintures de toitures peuvent être pénible et coutent chers, mais ils constituent un investissement à long terme, car une fois les travaux finis, vous rajoutez des plus- values à votre maison. Ainsi, elle aura plus de valeur en cas de mise en vente.

Comment peindre son toit ?

Une bonne vérification est nécessaire avant l’achat de peinture pour votre toit. En effet, à chaque matériau, sa peinture. Que la couverture soit en tuiles, en ardoises, en fibrociment ou en zinc, l’application d’une peinture adéquate sur un toit garantit une belle couleur pour les quelques années à venir. La peinture du toit peut être réalisé soi-même si l’on possède les compétences techniques et les outils pour y réussir. Mais compte tenu du fait que l’opération se passe directement en hauteur, les risques de chutes sont énormes. Ainsi, il est préférable d’engager une entreprise de peinture de toit.

Le travail doit suivre quelques étapes pour avoir un résultat satisfaisant.

Il doit commencer par un grand nettoyage en profondeur de l’ensemble de la surface du toit. Ce nettoyage permet d’enlever les mousses et les champignons. Différentes techniques peuvent être utilisées, comme les lavages à hautes pressions, ou un lavage manuel avec de l’eau et du savon. Pour les toitures métalliques, le nettoyage consiste à enlever les traces de rouilles pour une bonne adhérence de la nouvelle peinture. Après quoi il faut poser des apprêts antirouilles.

Après ces différentes préparations, il est temps de peindre le toit. Elle doit se faire en deux couches. Les outils utilisés peuvent être des rouleaux, de la brosse, ou des pistolets à peintures.

Les mesures de sécurité doivent être suivies à la lettre pendant toute la durée de l’opération. Outre les équipements de protections individuelles, les professionnels utilisent souvent des nacelles pour plus de sécurité.

Si vous souhaitez réaliser les travaux vous-mêmes, la première chose à faire est d’assurer votre protection. Pour cela, il est nécessaire de travailler sur un échafaudage ou une nacelle. La peinture peu avoir une forte odeur, ainsi, le port de masque respiratoire, des gants, et des lunettes de sécurités. Pour éviter des glissades, portez des chaussures de sécurité.

Enfin, ne travaillez jamais dans de mauvaises conditions climatiques. Si le toit est humide et que le temps est venteux, ou qu’il fait trop chaud ou trop froid, il est préférable de reporter votre projet.